Make your own free website on Tripod.com

l'independance pour l'Algerie.
Au cours de l'annee 1944, Messali fait adherer le P.P.A. clandestin aux Amis du Manifeste et de la Liberte, association constituee par F. Abbas en mars 1944. Dans les A.M.L, les partisans de Messali gagnent la majorite avec le mot d'ordre <<Independance et Constituante souveraine pour l'Algerie>>, au moment ou eclatent les emeutes de Setif et de Guelma, sauvagement reprimees (45 000 morts).
En novembre 1946 il est elu president du Mouvement pour le Triomphe des Libertes Democratiques M.T.L.D qui succede au P.P.A.
En 1951, il se rend au pelerinage de la mecque, rencontre l'emir Abdelkrim, s'entretient avec differents leaders du monde arabe des preparatifs d'une eventuelle insurrection.
Le 14 mai 1952, un arrete du gouvernement general vient signifier a Messali que les trois departements d'Algerie et les Territoires du Sud lui sont interdits. Il est directement transfere a Boufarik, puis a Villacoublay par avion sans repasser par son domicile et reconduit a Niort. De sa residence forcee de Niort, Messali Hadj essai de resoudre le grave conflit qui est ne dans le M.T.L.D.

Le 4 novembre 1939 il est de nouveau arrete et detenu a la prison militaire d'Alger, avec plusieurs dirigeants du P.P.A
Le 17 mars 1941, il est condamne par vichy a seize ans de travaux forces, vingt ans d'interdiction de sejour, a la degradation civique et la confiscation de tous ses biens.
Le 26 avril 1943, cinq mois apres le debarquement des forces des armees alliees en Afrique du Nord, Messali Hadj est astreint a resider a Boghari avec la promesse d'etre libre, de circuler dans les deux mois.
Le 10 decembre 1943, il est deporte a Ain-Salah dans le Sud-Algerien dans un camp surveille militairement de jour et de nuit.
Le 4 janvier 1944, il est brusquement transfere a Reibell (Chelalla). La. il est entendu par la commission des reformes musulmanes et reaffirme son objective de