Make your own free website on Tripod.com

Il est elu president de la nouvelle organisation et retourne en Algerie pour en assurer la direction. Les sigles varient mais l'ideologie demeure : l'independance de l'Algerie.
Le 2 aout 1937, Messali Hadj est arrete a Alger ainsi qu'un certain nombre d'autres dirigeants du P.P.A. Il entreprend avec ses camarades une greve de la faim, la premiere du genre dans le mouvement nationaliste algerien, pour l'obtention du regime politique.
Apres avoir comparu devant le tribunal correctionnel d'Alger, puis devant la court d'appel, il est condamne a deux ans de prison pour << reconstitution de ligue dissoute, provocation des indigenes a des desordres, manifestation contre la souverainete francaise>>
arret du 14 Janvier 1938. En octobre 1938, alors qu'il est encore en prison il est elu conseiller general d'Alger, a une ecrasante majorite. L'election est annulee par la prefecture d'Alger.
Messali est libere le 27 aout 1939. Le 26 septembre, le P.P.A. est dissout par decret, tandis que les journaux El Ouma et le Parlement Algerien sont interdits.

Le 2 aout 1936, il rentre a Alger ou il prend la parole au stade municipale devant 20 000 personnes. Il se baisse, ramasse une poignee de terre et s'exlame: <<Cette terre est a nous, nous ne la vendrons a personne!>> son nom est desormais connu dans toutes l'Algerie. Durant trois mois, messali, aide de Hocine Lahouel, parcourt l'Algerie, fait acclamer le programme de lEtoile.
A Paris le gouvernement de Leon Blum, s'inquietant du developpement du mouvement messaliste, prononce la dissolution de l'Etoile le 25 Janvier 1937.
De retour en France, Messali avec A. Fillali autre dirigeant, fonde a Nanterre, le 11 mars 1937, le Parti du Peuple Algerien.